Le blog d'Ecomail
03
08

Les datacenter et la pollution

  • Nathan
  • 1407 vues

L’informatique est source de pollution. Ce n’est pas un secret mais ce n’est pas non plus évident à comprendre. En effet, pour beaucoup, l’informatique et internet sont des éléments très abstraits. On allume l’ordinateur, on clic sur « Google » et voila, ça marche ! Comment un simple email pourrait-il polluer notre belle planète ? C’est tellement simple d’en envoyer, et encore plus simple, et parfois agréable, d’en recevoir. Malheureusement, ce magnifique outil technologique est l’un des plus gros consommateurs en énergie au monde.

Lorsque vous envoyez un email, celui ci, pour rejoindre l’adresse email de destination parcourt des centaines de milliers de kilomètres. Prenons par exemple le cas des boites email Gmail (également valable pour Yahoo, Hotmail et autres grosses structures hors UE). Gmail est un service proposé par Google. Les datacenter de Google sont majoritairement localisés aux Etats Unis. Lorsque vous envoyez un email à une boite email gmail, vous envoyez donc des données vers des serveurs présents aux Etats Unis. Votre donnée parcourt donc des milliers de kilomètres pour arriver à destination. Durant son périple, elle traverse des dizaines de machines. Ces machines, autrement appelés « routeurs » servant à diriger votre donnée vers la bonne machine de destination. Vous vous doutez bien que toutes ces machines demandent de l’énergie pour fonctionner, mais également pour se refroidir. Malheureusement, l’énergie n’est pas produite par un simple clic. Il est nécessaire de produire en masse cette énergie via des centrales nucléaires, ou des centrales à charbon.

Les centres de données qui hébergent les machines servant à stocker votre email sont alimentés en énergie par des centrales. Dans le cas de Gmail, Yahoo, Hotmail … etc, une partie des centrales en question sont des centrales à charbon. Les centrales à charbon sont très polluantes pour notre environnement mais permettent d’obtenir une énergie à petit prix. De ce fait, en stockant vos emails aux Etats Unis, dans les centres de données alimentés en énergie produite par le charbon, vous polluez indirectement notre environnement. Certaines études ont montrés que pour un échange de mail d’un poids de 1 Mo, vous polluez à hauteur 19g de Co2. Imaginez la quantité de pollution générée par l’ensemble des emails envoyés dans le monde.

Tout ceci est bien alarmant mais quelles sont les solutions ?

Ne plus utiliser de boite email n’est de nos jours pas possible. Personne ne voudrait se priver de sa boite email et c’est bien compréhensible. L’évolution a du bon et il faut le reconnaitre. Pour diminuer l’impact écologique des services présents sur Internet, une simple prise de conscience serait déjà fantastique. Si en lisant cet article, ou un autre, vous comprenez que de garder vos emails inutiles sur votre boite email en ligne pollue notre planète, alors le bon sens vous dit de supprimer régulièrement les nombreux emails inutiles qui parsèment votre boite mail. En supprimant ces emails fâcheux, vous libérez de l’espace disque sur les serveurs d’hébergement. Vous évitez ainsi d’obliger l’hébergeur (google ou autre) à augmenter son parc informatique pour permettre de répondre au besoin des utilisateurs. Vous diminuez de ce fait la consommation énergétique et vous diminuez ainsi la pollution générée par votre boite email. Il ne faut d’ailleurs pas oublier de supprimer totalement vos emails en vidant la corbeille de votre messagerie. Certains fournisseurs placent en effet les emails supprimés dans une corbeille. Les emails ne sont donc pas réellement supprimés.

Vous pouvez également favoriser les services de messageries présents dans votre pays. Pour la France, vous avez par exemple la poste, ovh, free ou encore et surtout Ecomail ! En choisissant un fournisseur de service français, vous diminuez les distances et donc les éléments informatiques nécessaires à l’acheminement de votre email.

Sur Ecomail, nous invitons nos utilisateurs à faire le tri régulièrement dans leurs boites emails. Aucune boite email au monde n’oriente les utilisateurs vers les bonnes actions à accomplir pour conserver un faible taux de pollution pour leurs boites emails. Nous souhaitons sur Ecomail ajouter des notifications de bonne conduite. Par exemple, si vous oubliez vos emails dans la corbeille, nous affichons une alerte une fois que le nombre d’emails en corbeille devient important. Bien sur, nos robots ne visualisent aucun email, nous récupérons uniquement le nombre d’emails et non leurs contenus, ni leurs titres.