Boomforest

  • Récolté : 2263€ / Objectif : 3000€

A propos de l'action

Présentation de l’association

Boomforest est une association à but non lucratif dont le but est de replanter des mini-forêts sauvages en zone urbaine avec la participation des citoyens et riverains.

Pour cela, nous nous inspirons de la méthode Miyawaki, qui permet de favoriser la réémergence d’écosystèmes forestiers sauvages sur des sols très perturbés. Elle consiste à planter des espèces de végétaux indigènes de la région de façon dense, afin de recréer une communauté végétale dynamique et florissante.

Depuis 2018, l’association a pu mener 11 projets de plantations à Paris et en région parisienne ainsi que 3 sur la région lyonnaise.

Chacune de nos mini-forêt est plantée avec l’aide de centaines de bénévoles de tous âges qui se se relaient pour venir nous aider à végétaliser leur quartier. Nous recréons ainsi des espaces de nature forte, véritables îlots de fraîcheur et de biodiversité en milieu urbain.

Description du projet

Nous plantons les mini-forêts de l’association sur des terrains perturbés : anciens parkings, délaissés de voirie, talus du boulevard périphérique et autres dents creuses.

Ces zones présentent la plupart du temps une simple pelouse comme seule végétation, avec des sols dégradés et pauvres en biodiversité. Avec les mini-forêts, nous souhaitons faire revenir des dynamiques écologiques fortes avec plusieurs strates végétales sur ces espaces.

Au fil des années, nous revenons pour suivre l’évolution des plantations réalisées et observons un retour rapide d’animaux et d’insectes en tous genres : larves, papillons, coccinelles, abeilles, mouches, oiseaux et autres êtres vivants que nous ne voyons pas en plein jour.

Cependant, l’association ne dispose pas de moyens suffisants pour faire plus que des observations ponctuelles. L’efficacité de la méthode Miyawaki a fait l'objet de nombreuses études par les équipes scientifiques qui l'ont déployée et mise en place à travers le monde. Toutefois, des données scientifiques précises sur l'impact des plantations réalisées en France manquent encore : elles permettront d'alimenter les discussions avec des données réellement pertinentes.

A ce titre, nous aimerions mettre en place un véritable protocole de suivi rigoureux, afin de récolter des données chiffrées sur l’intérêt d’appliquer la méthode Miyawaki en France.

Afin d'être réellement pertinent, un protocole de suivi rigoureux devrait notamment mesurer au fil des ans la croissance et la santé des végétaux, la biodiversité sur le site, et préciser certains indicateurs de services écosystémiques, comme la température, l'humidité, et d'autres bénéfices plus indirects.

Mettre en place un tel protocole demande des compétences spécifiques et du temps puisqu'il doit s'inscrire dans le long terme pour produire un résultat mesurable. Ces ressources font pour le moment défaut à notre association dont l'existence est encore récente.

C’est pourquoi les financements reçus sur Ecomail nous aideront a financer ce projet.

Avec 3000 euros, nous pourrons par exemple missionner un chercheur pour 10 jours afin de nous aider a mettre en place le protocole de suivi standardisé et former nos bénévoles à effectuer ces relevés, ce qui serait une première étape décisive pour avancer vers cet objectif.

Merci de votre soutien, votre aide contribue à faire vivre et perdurer le projet de Boomforest !

  • Statut

    En cours

  • Montant

    3000€