Saviez-vous qu’en France, nous hébergeons sur notre littoral des colonies de phoques ? C’est surprenant mais cela ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis de nombreuses années, des colonies de phoques ont élue domicile en baie de somme. La population présente dans la baie représente 60% des effectifs Français de phoques veaux marins. Sont présents également une seconde espèce, les phoques gris. Vous vous en doutez, une telle concentration de phoques attire les touristes et demande un très gros travail de protection, de prévention et d’étude. C’est en partie dans ce rôle que se place l’association Picardie Nature présente sur le territoire Picard.

Depuis 1986, l’association Picardie Nature agit au quotidien pour la préservation des phoques de la baie de somme. Forte de son équipe de salariés et de ses nombreux bénévoles, elle réalise de nombreuses actions sur la côte picarde. Le travail n’est pas souvent simple. Picardie Nature doit réaliser un énorme travail de communication auprès du grand public, irrésistiblement attiré par les phoques.

Il arrive parfois qu’un bébé phoque s’échoue sur la plage. Les touristes ou autres curieux, avec de la bienveillance mais un manque de connaissance sur la biologie de l’espèce, s’en approchent et réduisent presque à zéro la chance que la maman du phoque retrouve son petit. Les Humains font fuir les phoques adultes, le petit se retrouve alors seul. Grâce à des patrouilles régulières, Picardie Nature identifie les phoques en danger puis, si nécessaire intervient. La démarche consiste avant tout à éduquer les touristes et le grand public, à leur expliquer le danger que représente leur présence pour la colonie, à les informer sur la biologie de l’espèce, sur son fonctionnement, ses besoins. Si la communication ne suffit pas, Picardie Nature est parfois amenée à prendre en charge un phoque isolé et à lui apporter des soins jusqu’à ce qu’il puisse retrouver son indépendance. Pour cela, l’association dispose d’un centre de sauvegarde de la faune sauvage équipé de bassins et de tout le nécessaire à la protection de ces animaux.

Régulièrement, Picardie Nature organise des événements publics et gratuits lors du relachage des phoques arrivés à un âge suffisamment avancé pour avoir une chance de survivre dans la nature sans aide humaine. Ces événements sont l’occasion d’éduquer massivement le grand public en expliquant clairement pourquoi il est important de garder ses distances avec ces animaux et de n’intervenir qu’en cas de danger extrême. C’est également l’occasion pour l’association de faire parler d’elle et de récolter des dons. C’est en effet grâce aux dons que l’association peut continuer à étudier, protéger et éduquer autour des phoques. Si vous vivez près de la colonie, sachez également que vous pouvez participer bénévolement à une surveillance estivale. La surveillance consiste à surveiller (vous vous en doutez!) les zones de repos afin d’éviter qu’un humain curieux s’en approche.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Picardie Nature, consultez leur site internet et surtout, n’hésitez pas à les contacter. Ils sont très ouverts, abordables et agréables !
Voir : Site internet de Picardie Nature

Written by Nathan