Aujourd’hui, presque tout le monde a un téléphone portable. Nous le trimballons avec nous partout où nous allons. Bien souvent, il est placé dans la poche de votre pantalon ou dans celle de votre manteau. Mais, savez-vous que votre téléphone émet et reçoit des ondes en permanence ? En France, le niveau de rayonnement des téléphones portables est réglementé par le DAS : Débit d’absorption spécifique. Voyons voir de quoi il s’agit.

L’un des grands débats qui secoue la société est de savoir si le téléphone portable est nuisible ou non pour la santé. Pour le moment, personne n’ose trancher. Dans ce genre de situation, l’idéal est d’appliquer le principe de précaution. Qu’il soit ou non nocif, il est intéressant de pouvoir diminuer, ou contrôler, le rayonnement de votre téléphone mobile. C’est pourquoi les pouvoirs publics ont imposés des valeurs maximales d’émission de radiofréquences. Le DAS est née.

Tous les téléphones portables disposent donc d’un DAS. Le DAS mesure la quantité de radiofréquences émises vers l’usager lorsque l’appareil fonctionne à plein régime et dans les pires circonstances. Par exemple lorsque vous ne disposez que de très peu de couverture réseau. En France, le DAS maximum est de 2W/Kg. Bien sur, la plupart du temps votre téléphone portable n’atteindra pas son maximum d’émission maximum et vous serez donc souvent en dessous du DAS de votre mobile. D’ailleurs, cette mesure me semble incomplète. Prenons par exemple un téléphone A qui a un DAS de 1.6 W/KG et un téléphone B qui a un DAS de 2W/KG. Le téléphone B peut certes émettre plus fortement que le A à pleine puissance, mais aucune information n’est donnée quant au DAS moyen des téléphones. Ainsi le DAS moyen du téléphone B est peut être inférieur au DAS moyen du téléphone A, trompant ainsi les mesures de sécurités. Si le téléphone B a une antenne plus performante, si l’utilisateur a une couverture réseau correcte, alors son DAS moyen et réel sera très probablement inférieur au téléphone A qui lui a part exemple une antenne moyenne et une couverture moyenne.

Il serait donc intéressant de pouvoir voir en temps réel la puissance des émissions de son téléphone et d’obtenir une moyenne sur son utilisation car au final, notre utilisation est différente de celle de notre voisin et donc nos absorptions également. Le DAS est donc à mon sens un indicateur incomplet qui nous pousse à prendre de meilleures habitudes d’utilisation du mobile. Utilisez tout le temps un kit main libre pour téléphoner, ne gardez pas votre téléphone dans la poche, éteignez votre téléphone la nuit ou placez le en mode « avion ». Bref, soyez conscient que votre appareil n’est pas inactif et qu’il émet en continue des ondes vers et depuis l’antenne la plus proche de chez vous.

Written by Nathan